La France au Pakistan Ambassade de France à Islamabad
fontsizeup fontsizedown

 français    English  

Accueil » Actualités » Archives » Archives 2009 » décembre

Le Pakistan en bref : actualité économique et financière du 17 au 23 décembre 2009

La part des provinces pakistanaises dans les allocations budgétaires augmente significativement en 2010

 

 

Après 13 ans de discussions, un consensus a finalement été trouvé entre le gouvernement fédéral et les 4 gouvernements provinciaux sur la répartition des ressources financières nationales. La 7ème Commission des Finances vient en effet de décider que la part allouée aux provinces passerait de 47,5% à 56% dès l’exercice 2010-11 puis à 57,5% les 4 années suivantes. En outre, la répartition se fera désormais, non plus sur la base de la seule population comme précédemment, mais à partir de 4 indicateurs plus significatifs : la population (82%), la pauvreté (10,3%), les ressources (5%), la densité (2,7%). La province la plus peuplée, le Punjab, perd ainsi 1,27% alors que le Balouchistan gagne 1,92%. L’autonomie des provinces s’en trouve renforcée avec un montant qui passerait de 787 Mds PKR actuellement à 927 Mds PKR l’an prochain et 1 813 Mds PKR par la suite.

 

 

La TVA sera introduite au Pakistan en juillet 2010 à un taux qui devrait être fixé à 16%

 

 

La TVA remplacera à partir du 1er juillet 2010 la taxe sur les ventes jusqu’alors en vigueur. Selon les termes du consensus signé entre le gouvernement fédéral et les provinces, la TVA sera collectée par l’Etat fédéral pour les biens et par les provinces pour les services. Cette mesure n’aura cependant pas de caractère contraignant, l’Etat pouvant collecter directement la TVA sur les services contre paiement par les provinces de frais de collecte de 1% (5% précédemment). Le projet de TVA sera soumis au Parlement fin décembre après consultations auprès du FMI et de la Banque mondiale, le taux, qui ne devrait pas bouger pendant 5 ans, devant être fixé au même niveau que la taxe sur les ventes, soit 16%. La TVA devrait générer l’équivalent de 3% supplémentaires de PIB pour les recettes de l’Etat.

 

 

Le déficit commercial baisse de 38% entre juillet et novembre 2009 en raison de la chute des importations

 

 

Le déficit commercial sur les 5 premiers mois de l’année fiscale 2009-10 a chuté de 37,6% d’une année sur l’autre, s’établissant désormais à 5,48 Mds USD, soit une réduction de 3,3 Mds USD par rapport à la même période l’an passé. Ce ne sont pas tant les exportations qui sont impliquées puisqu’elles ne baissent que de 600 MEUR (se stabilisant à 7,61 Mds USD) mais bien plutôt les importations qui chutent de près de 4 Mds USD (13,08 Mds USD contre 16,99 Mds USD l’an passé).  La faiblesse de la roupie a joué un rôle certain dans la réduction du déficit mais en contrepartie a accru la pression sur la dette externe du pays qui se monte actuellement à 55,2 Mds USD.

 

 

La 4ème tranche du FMI sera débloquée sous conditions

 

 

La 4ème tranche du FMI, d’un montant de 1,2 Mds USD, devrait être déboursée fin décembre et fera suite aux 5 Mds déjà fournis par le Fonds sur le total de 11,3 Mds USD alloué au Pakistan. Ce montant ne sera cependant débloqué qu’après une revue détaillée des performances macroéconomique du pays. Entre 2009 et 2013, le Pakistan devra rembourser 3,530 Mds DTS (soit 473 Mds PKR), dont 3,267 Mds DTS entre 2012 et 2013. Le FMI est actuellement le plus gros financeur du Pakistan avec environ 66% du support total étranger.

 

 

Le remplacement de 30 millions de lampes à incandescence fera économiser 1 Mds USD au Pakistan

 

 

Le remplacement de 30 millions de lampes à incandescence par des lampes basse consommation devrait permettre au Pakistan d’économiser environ 1 Md USD et réduire la demande énergétique de 1 100 MW dans les pics de consommation (le matin et le soir surtout). Le coût de ce projet, approuvé par la Commission Nationale de Planification fin novembre, est estimé à 70 MUSD. Ces ampoules, dont un des critères porte sur la qualité avec une garantie de trois ans, seront distribuées gratuitement aux consommateurs en échange d’ampoules ordinaires 40-100 W. L’AFD participe à hauteur de 20 MEUR dans le financement de ce projet.

 

 

Pour une information complète sur la région, abonnez-vous à la lettre d’Asie du Sud : regine.herve@missioneco.org et http://extranet.dgtpe.fr/diffusion/


publié le 8 décembre 2010

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS