Lahore fête la musique

Organisée en partenariat avec le Rafi Peer Theater Workshop avec les auspices de Total Pakistan et Hyperstar (Carrefour/Pakistan), l’événement a eu lieu dans le complexe culturel de ce grand collaborateur inconditionnel de l’Alliance Française de Lahore à Raiwind Road, en extérieur avec de nombreux ventilateurs considérant les températures extrêmes enregistrées en ce moment (40-45°C).

550 personnes ont assisté au spectacle (chiffre établi grâce au comptage des sièges occupés) qui a symbolisé la fusion musicale franco-pakistanaise. De façon systématique, les participants français ont terminé leur show en coopération improvisée avec leurs homologues locaux. Les premiers artistes en scène ont été les membres du groupe Heejaz regroupant des compatriotes de Lyon et Angers avec le très jeune et talentueux Mohamed Abozekry (de nationalité égyptienne), spécialiste reconnu du oud.

Une interaction s’est engagée durant leur représentation avec les deux frères pakistanais « Chand et Sooraj Khan » -Soleil et Lune en ourdou- afin d’introduire dans le jazz oriental une couleur particulière du Pendjab.

La percussionniste française Anne-Laure du groupe Heejaz a impressionné la foule et la population de Lahore, par la spécificité de son art et le caractère inhabituel de cette profession exclusivement masculine localement parlant !

Le second représentant français était Abaji, artiste internationalement célèbre, et d’origine libanaise, maître du one man show dans lequel il excelle. Il a en cette occasion déployé toutes les cordes de son arc…Ses interventions avec des instruments musicaux orientaux (cordes, vents et percussions…)ont été parmi les plus appréciées du public.

Enfin et pour satisfaire la jeunesse locale et nos étudiants présents, le groupe pakistanais « Mian Miri Qawals » a clôturé une soirée qui s’est achevée vers le milieu de la nuit du samedi 23 au dimanche 24 juin.

L’action culturelle proposée a été suivie et retransmise localement par la presse télévisée (Géo Tv, Express TV, Samaa TV, City 42, et Aplus/e-news TV, Dunya TV ….)

La presse écrite également ( The Nation, Daily Times …..) a relaté la célébration et les critiques ont été très favorables, soulignant l’originalité de la démarche fusionnelle des genres. Le public a vivement remercié les organisateurs pour avoir proposé une fenêtre ouverte sur une culture de paix, un état d’esprit festif et authentique.







Dernière modification : 25/06/2012

Haut de page